Réforme territoriale, une mise en danger des territoires

Publié le par PS-Maubeuge

Le 21 octobre dernier, le Conseil des Ministres adoptait le projet de lois relatif à la réforme territoriale.

Une manœuvre politicienne, pour contrer les collectivités majoritairement détenues par la gauche, mais aussi un moyen de faire un pas supplémentaire vers une recentralisation.

En supprimant les conseillers généraux et régionaux, remplacés par un conseiller territorial, c’est aussi une manière de priver les citoyens d’un interlocuteur, au quotidien.

Les compétences des régions et des départements sont aussi au cœur de la réforme, pourtant incohérente quant à son application, alors qu’aujourd’hui le Conseil Régional et le Conseil Général gèrent de nombreuses actions.

Enfin, un volet fiscal avec, notamment, la suppression de la taxe professionnelle (TP), viendrait asphyxier les collectivités, qui ne pourraient plus bénéficier d’une recette pourtant essentielle. Il faut savoir que pour l’AMVS cette taxe représente 55.5M€, et qu’elle permet de mener une politique de développement économique dynamique et attractive.

Par ailleurs, la réforme prévoit une modification du subventionnement, dangereuse pour les projets portés par les communes, et qui trouvent dans la Région et le Département, un partenaire

Aujourd’hui et demain, le Parti Socialiste encourage les Conseillers Généraux et les maires qui défendent la continuité du service public et la décentralisation à manifester leur rejet de cette réforme.

 

Voir aussi : http://www.liberation.fr/politiques/0101602078-regionales-le-mode-de-scrutin-propose-est-anticonstitutionnel

 

 

 

 

 

Publié dans National

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article